Problème entre acheteur et vendeur : quelles solutions apporte le notaire ?

Après l’achat d’un bien immobilier, une situation créant des conflits entre l’acheteur et le vendeur peut voir le jour. C’est dans ce cadre que le rôle du notaire s’avère très important. Ce spécialiste en droit a plusieurs manières de régler ce genre de litige, même si le règlement à l’amiable est généralement la première solution. Mais en cas de complication, il vous accompagne dans d’autres procédures.

Le notaire apporte des conseils pour une résolution à l’amiable

Le but du spécialiste du droit ne se limite pas seulement à l’achat du bien immobilier. C’est lui que vous devez rencontrer en premier en cas de problème entre vous et le vendeur. Il va prendre la peine de vous informer et de vous donner des conseils adéquats pour éviter d’aggraver la situation. Ne commettez pas l’erreur d’entamer des poursuites judiciaires sans être passé par lui. Même si le problème devrait aller plus loin, il est le mieux indiqué pour vous apporter les solutions adéquates.

Une chose est certaine, la première des choses qu’il va faire est d’entamer une procédure de médiation. Notez toutefois que ses services ne vont pas toujours être gratuits. Si c’est vous qui faites appel à lui, préparez-vous à vous occuper de sa rémunération. Il est mieux de commencer par lui demander combien va coûter son assistance.

Le notaire évite la procédure judiciaire

Les procédures en justice sont généralement longues et coûteuses. Le notaire va user de son expertise pour que les deux parties parviennent à trouver un accord à l’amiable. Notez toutefois que ce processus doit être volontaire pour les deux parties. La tâche revient au spécialiste du droit de donner des conseils aux deux parties pour que cela soit possible. Son rôle dans ce cadre se limite à essayer de rapprocher l’acheteur et le vendeur, mais il ne peut pas prendre de décision à votre place.

Il va essayer de rapprocher vos points de vue et essayer de vous montrer pourquoi le recours à la justice ne va pas vous aider. Il va entamer le dialogue et le structurer. Ne vous amusez pas à outrepasser son autorité pour aller engager vos propres procédures. Dans le cas contraire, vous risquez de connaître des problèmes irréparables. N’oubliez pas qu’en cas de recours à la justice c’est le premier témoin qui a la charge de vous soutenir si vous avez suivi toutes ses instructions.

Le notaire indique le recours à la justice

Dans le cas où la médiation n’a pas donné de solution pour la résolution du conflit, le professionnel du droit peut vous demander de faire recours à la justice. Il a encore le devoir de vous conseiller à ce niveau, tout en vous guidant tout au long du parcours. Avec lui, vous êtes certains d’avoir gain de cause. En plus, il va vous fournir les consultations juridiques au début de la procédure.

Vous l’avez compris, le notaire est la première personne à consulter lorsque vous avez des problèmes avec votre vendeur ou votre acheteur. Ne vous lancez jamais dans une justice personnelle au risque de tout perdre.

Problème entre acheteur et vendeur : quelles solutions apporte le notaire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut