Les capitales erreurs à éviter lors du contrat de mariage

Dans la vie quotidienne, le choix du régime matrimonial n’a pas souvent d’importance pour les futurs mariés. Pourtant, cela pourra avoir des lourdes conséquences dans l’organisation générale de leur vie, dans l’avenir. En conséquence, il s’agit d’un élément à ne pas prendre à la légère, tout en mettant en garde contre ces principales erreurs.

Ignorer la mise en place d’un contrat de mariage

Souvent, dans la précipitation, la grande majorité des couples ne pensent même pas à la mise en place d’un contrat de mariage. Pourtant, il est essentiel de savoir qu’ils seront tout de même soumis au régime matrimonial. En connaissance de cause, il est tout aussi intéressant de choisir et de personnaliser les conditions. Plus précisément, le régime matrimonial par défaut peut ne pas s’adapter parfaitement à leurs besoins. Cela concerne particulièrement la réduction de la communauté de biens aux acquêts. Ainsi, cela nécessite une bonne réflexion du régime matrimonial que l’on souhaite.

Choisir le contrat de mariage avec négligence

Choisir le contrat de mariage avec négligence est l’une des principales causes des lourdes conséquences, après un certain temps. En effet, lorsqu’on choisit le contrat de mariage, au début, il s’impose au couple pendant deux ans. Au-delà de ce délai, toutes les conditions seront mises en œuvre :

  • Aux biens
  • Aux dettes

Cela offre la possibilité à la modification du régime matrimonial. Cependant, il est essentiel de faire appel à un notaire, ce qui peut nécessiter un investissement supplémentaire. Il est alors indispensable de bien réfléchir à un contrat de mariage qui s’adapte parfaitement à sa situation, durant le mariage.

Ignorer le contrat de la séparation des biens

Avant le mariage, des couples sont plus réticents à l’établissement d’un contrat de séparation des biens. C’est parce qu’ils ont peur d’être jugés comme trop individualistes. Pourtant, il s’agit d’un concept qui devient progressivement courant, lors des mariages. D’autant plus, il constitue l’un des principaux éléments d’un contrat de mariage, en raison d’une multitude d’avantages qui en découlent. En effet, il permet à chaque partie de conserver les biens à titre personnel, acquis avant ou durant le mariage. Par ailleurs, c’est une meilleure protection des biens d’un conjoint, lors de l’opération d’une activité professionnelle indépendante.

Établir un contrat uniquement pour la protection des biens familiaux

L’établissement d’un contrat de séparation des biens peut aussi faire l’objet de mauvaises intentions. Souvent, des époux ont le but ultime à la protection de leurs biens familiaux qu’ils ont pu acquérir avant leur mariage. D’autres ont l’objectif principal de la protection des biens que l’on attribue durant leur mariage, par héritage ou donation. Il convient de noter que le régime de la séparation des biens n’est pas uniquement pour la protection de tels biens. Cela concerne plutôt le régime de communauté universelle.

Les capitales erreurs à éviter lors du contrat de mariage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut